À propos

Sortes de Pavés

Que ce soit pour un stationnement, une terrasse, un tour de piscine ou une allée. L’élaboration d’une construction de pavé-uni doit être faite sur du solide. Nous saurons vous suggérer la base adaptée au type de travail à effectuer.

Au Québec

Au Québec par exemple, on utilise une technique d’avantage adaptée aux conditions climatiques, en l’occurrence, le froid et plus particulièrement le gel. On devra ainsi, tel que brièvement expliqué, effectuer l’excavation du sol présent égalant la profondeur de la fondation, du lit de pose ainsi que du pavé lui-même. La profondeur variera en fonction de l’utilité de la surface pavé, pour un stationnement ou pour un passage piétonnier , la fondation ne sera pas égale. Une fois terminé, on y déposera un géotextile non tissé qui permettra à l’eau de s’écouler, mais empêchera la contamination de la fondation par le sol en place. Des couches successives de matériaux granulaire remplissant la fonction de fondation, comme du gravier communément appelé 0-3/4 po ou 0-2,5 po pour les entrées , seront déposées, nivelées, légèrement mouillées et ensuite compactées à l’aide d’une plaque vibrante ou tout autre outil remplissant les mêmes tâches.  Les étapes sont les mêmes jusqu’à l’atteinte de la hauteur désirée soit le niveau final moins l’épaisseur du pavé et du lit de pose. Le lit de pose est déposé directement sur la fondation nivelée et ne doit en aucun cas être compacté. Une fois le lit de pose terminé, on peut commencer à placer les pavés selon les techniques de pose de chaque type de pavé. Des bordures de plastique, flexible ou pas et clouées dans le sol avec des clous de 25 cm (10 po), viendront retenir les pavés lors des compactages finaux. Finalement, on étend un matériau qui viendra combler les joints peu importe leur importance. On optera pour un sable polymère contenant un agent liant (stabilisant) qui viendra imperméabiliser et stabiliser la surface. Le sable sera étendu dans tous les interstices jusqu’au total comblement des interstices. Le sable polymère et les pavés étant ainsi compactés, des vides se reformeront et devront être à nouveau comblés. Pour le sable stabilisant, on devra légèrement le mouiller une première fois jusqu’à un début d’accumulation pour ensuite le remouiller à deux autres reprises jusqu’à une autre accumulation.Par la suite un temps de séchage de quelques heures sera alloué pour que le sable soit soit a son état final. Ceci conclu notre façon professionnelle de faire l’installation !​

logo2
Fermer le menu